HYMNE A LA NUIT

Publié le par Night Queen

Avec mon nom de scène
Moi qui en suis la reine
Il n'aurait été sage
De ne pas lui rendre hommage.
Elle s'habille de velours
Quand elle parle d'amour.
Elle peut être magique
Quand elle est en musique.
Elle peut être de Chine
Quand elle devient câline.
Elle peut être tendresse
Quand elle n'est pas d'ivresse.
Elle peut être mise en boîte
Pour danser "C'est la ouate".
Elle nous porte conseil
Pendant notre sommeil.
Les filles peuvent à leur guise
Faire tomber leur chemise
Et la rendre plus douce
Si tu n'as pas la frousse.
Pour chasser les souris
Tous les chats deviennent gris.
Du samedi au dimanche
Certains la passent blanche.
Et quand elle est de noce
Elle est loin d'être atroce.
Quand bébé les fait enfin
Les parents sont plus sereins.
Qu'elle soit une ou qu'elles soient milles
Elle tombe chaque soir sur les villes.
Mes amis noctambules,
Je n'ai pas coincé la bulle
Pour faire ce petit poème
Dont vous devinez le thème.

© Night Queen

(Poème écrit en deux jours (17 et 18 juillet 2014) pour participer à la soirée "Nuit d'encre" organisée par "Les mots migrateurs" pour la présentation de leur dernier ouvrage collectif à la bibliothèque de Pontoise (95).
Mon nom de scène c'est Night Queen, il m'a été donné par le slameur Nobody lors de ma première soirée slam à la bibliothèque de Pontoise il y a au moins 2 ans.)

Commenter cet article