SOLUSPLEEN

Publié le par Night Queen

Il y a des jours où rien ne va
Mais c'est pas grave , ça passera;
Il faut simplement s'autoriser
Ces jours là, de chialer
Afin que sorte la douleur
Que l'on a au fond du coeur.
Ce dire que quand tout est gris
Heureusement y a les amis(es)
Pour nous redonner le sourire
Afin d'aller vers l'avenir.

© Night Queen

Poème écrit en 2014 en réponse à celui d'une poétesse (Fabhumaine) qui est celui-ci :

FATIGUEE

Il y a des jours où rien ne va
Où l'on voudrait tout foutre en l'air
Où les larmes ne se retiennent pas
Où tous les mots vous exaspèrent
Tout balancer, crier, hurler
Partir, disparaître, sans rien dire
Planter tout comme ça, s'isoler
Oublier de rire, de sourire
Arrêter de tout porter à bout de bras
S'arrêter et chialer, chialer, chialer
Et pourtant on se redressera, avancera
Et toujours se cacher pour pleurer

(Poème écrit le 04/03/2014 par Fabhumaine)

Publié dans Des mots pour des maux

Commenter cet article